BALLET

JEUDI 21 OCTOBRE - 19H15

LE ROUGE ET LE NOIR

EN DIRECT

DU PALAIS GARNIER

Dans les années 1830, à l’époque de la Restauration, Julien Sorel, jeune homme irrésistible de 18 ans, connaît une ascension fulgurante. Protégé par l’abbé Chélan, il s’introduit dans le monde de l’aristocratie au cœur des luttes de pouvoir. Le Rouge et le Noir est le récit d’une vie tumultueuse, où l’amour se révèle la plus dangereuse des passions. Madame de Rênal et Mathilde de La Mole entraînent le héros dans les méandres d’un XIXe siècle où désir, politique et religion sont la toile de fond d’une étude de caractères enlevée. Dans des décors et costumes fastueux qu’il a lui‑même imaginés, Pierre Lacotte, à qui l’on doit la reconstitution de La Sylphide, Paquita ou encore Coppélia, propose une création entièrement nouvelle à partir du roman de Stendhal, accompagnée par un florilège musical de Jules Massenet.

LE ROUGE ET LE NOIR-120X160-FR_0.jpg

Salle Marie-Christine Barrault

Durée 2h40

Tarif plein 15€ réduit 12€

Ballet en trois actes
Musique / Jules Massenet
Arrangements et adaptation musicale / Benoît Menut, Editions Artchipel
Livret / Pierre Lacotte
D'après le roman de Stendhal
Chorégraphie, décors et costumes / Pierre Lacotte
Collaboration à la réalisation des décors / Jean-Luc Simonini
Assistant aux costumes / Xavier Ronze
Lumières / Madjid Hakimi

THEATRE

MARDI 09 NOVEMBRE - 14H ET 19H30

LE MALADE IMAGINAIRE

ENREGISTRÉ

AU FESTIVAL DE GLYNDEBOURNE

Argan règne sur une cour de médecins mécréants et ignorants qui abusent de ses faiblesses. Père tyrannique, hypocondriaque fâcheux, obnubilé par ses névroses, il souhaite marier sa fille Angélique au neveu de Monsieur Purgon, son fidèle médecin traitant. Mais celle-ci, amoureuse du jeune Cléante, lui résiste au risque d’être envoyée au couvent. L’odieuse marâtre Béline ne fait qu’attiser le conflit. Il faudra l’opiniâtreté et les ruses de la servante Toinette pour que les masques tombent….

Écrite par un Molière affaibli, sa dernière pièce est cependant une de ses plus brillantes comédies – comme s’il avait rassemblé toutes les ressources de son génie pour parvenir au sommet de son art. Un spectacle intemporel !

4400503.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Salle Marie-Christine Barrault

Durée 2h20

Tarif plein 15€ réduit 12€

Texte

Molière

Mise en scène

Claude Stratz

Distribution

Avec les comédiens de la troupe de la Comédie-Française et les comédiens de l'Académie de la Comédie-Française

JEUDI 09 DECEMBRE - 19H30

NOTRE DAME DE PARIS

ENREGISTRÉ

A L'OPERA BASTILLE

Première pièce de Roland Petit créée pour le Ballet de l’Opéra de Paris en 1965, Notre-Dame de Paris réunit tous les ingrédients du grand spectacle. Le ballet s’inspire du chef-d’œuvre de Victor Hugo, avec ses personnages hauts en couleur : la belle Esmeralda, l’attachant Quasimodo, le machiavélique Frollo et le cynique Phoebus. Yves Saint Laurent signe des costumes colorés et graphiques dans les décors du peintre René Allio qui restituent la splendeur de la cathédrale parisienne. La chorégraphie traduit toute la force expressive de ces personnages confrontés à une histoire d’amour et de mort, entourés de l’ensemble du Corps de Ballet.

BALLET

NOTREDAME-120X160-FR-SANSDATE.jpg

Salle Marie-Christine Barrault

Durée 1h28

 

Ballet en deux actes et treize tableaux (1965)

Musique / Maurice Jarre
Livret / Roland Petit
D’après le roman de Victor Hugo
Chorégraphie et mise en scène / Roland Petit
Ballet remonté par Luigi Bonino
Décors / René Allio
Costumes / Yves Saint Laurent
Lumières / Jean-Michel Désiré

OPERA

JEUDI 03 FEVRIER - 19H

LES NOCES DE FIGARO

EN DIRECT

DU PALAIS GARNIER

Les Noces de Figaro compte parmi les opéras les plus emblématiques du répertoire. Brahms en parlait comme d’un « miracle » et la plainte de la Comtesse résonne encore aujourd’hui comme une des pages musicales les plus déchirantes. En reprenant la comédie de Beaumarchais qui fut à l’origine d’un scandale qui mit en émoi toute la société parisienne, Mozart et Da Ponte s’assuraient leur réussite. La pièce avait même été interdite par Joseph II en 1785 au Théâtre de Vienne. Devait-elle trop exposer sur le devant de la scène les contradictions d’un régime déjà vacillant, prêt à sombrer avec la Révolution française ? La nouvelle production de Netia Jones conserve l’essence même de la pièce de Beaumarchais en questionnant avec humour mais non sans espièglerie les rapports humains, dans une production qui vient confondre réalité et fiction au point de se demander, comme le Comte : « Jouons-nous une comédie ? »

FIGARO-120X160-FR.jpg

Salle Marie-Christine Barrault

Durée 2h40

Tarif plein 15€ réduit 12€

Opéra en trois actes (1904)

Opera buffa en quatre actes (1786)
Musique / Wolfgang Amadeus Mozart
Livret / Lorenzo Da Ponte
D’après / Pierre Augustin Caron de Beaumarchais Le Mariage de Figaro

Direction musicale / Gustavo Dudamel
Mise en scène, décors, costumes, vidéo / Netia Jones
Lumières / Lucy Carter
Chorégraphie / Sophie Laplane
Dramaturgie / Solène Souriau
Chef des Chœurs / Alessandro Di Stefano