COMPARTIMENT 6.jpg

COMPARTIMENT N°6

Sans titre 2.png

Une jeune Finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu. Cette cohabitation et d’improbables rencontres vont peu à peu rapprocher ces deux êtres que tout oppose.

MERCREDI 24/11

19H (VO)

JEUDI 25/11

X

VENDREDI 26/11

X

SAMEDI 27/11

X

DIMANCHE 28/11

18H30 (VO)

LUNDI 29/11

20H30 (VO)

MARDI 30/11

16H30 (VO)

Québec, fin des années 60, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14ème enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre un don, elle a une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n’a plus qu’une idée en tête… faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Epaulée par sa famille et guidée par l’expérience puis l’amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d’un destin hors du commun.

LA PRÉSENTATION DU FILM PAR LA RUBRIQUE LE FILM DE LA SEMAINE DE L'ASSOCIATION LA SAUCE DU CASINO : : 

Dans les années 1990, Laura, une jeune finlandaise, embarque dans un train et part à la découverte d’un site archéologique en mer arctique. Une fois installée dans son compartiment, elle rencontre Ljoha, un passager imprévisible avec lequel elle va devoir cohabiter. Envieuse de sa petite amie Irina, une intellectuelle bien entourée, Laura décide d’entreprendre un voyage qui va l’amener à découvrir qu’il existe des connexions qui ne sont pas uniquement basées sur des références culturelles communes. Réalisé par Juho Kuosmanen, ce dernier a décroché le prix « Un certain regard » à Cannes en 2016 pour son premier long-métrage Olli Mäki, l’histoire d’un boxeur qui tombe follement amoureux alors qu’il doit préparer son combat pour le titre de champion du monde des poids plumes. Grand prix au festival de Cannes de cette année, Compartiment N°6 partage la même obsession que Olli Mäki, une fascination pour les événements inattendus qui métamorphosent nos vies, parcours et ambitions. Deux fois récompensé à Cannes en seulement deux films, le talentueux cinéaste finlandais possède un attrait prononcé pour la figure de « l’autre » et ce qui motive nos unions ou le rejet, chaque rencontre nous permettant de ressentir un lien ou une différence qui devient l’impulsion d’une prise de conscience ; en côtoyant quelqu’un de nouveau, Laura découvre une nouvelle manière d’aimer et apprendra enfin qui elle veut être.